Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2016 5 08 /04 /avril /2016 15:19
Pasteur Samuel SANOU dans le jardin d'aubergine près du marigot à Doufiguisso
Pasteur Samuel SANOU dans le jardin d'aubergine près du marigot à Doufiguisso

La culture maraîchère, constitue l’une des activités principales de contresaison en milieu rural dans les villages où il y’a de l’eau dans le marigot. La petite portion de terre dont nous disposons près du marigot à Doufiguisso, nous permet d’occuper quelque jeunes dans des activités de jardinage à l’aide d’une motopompe. Là les plantes de production d’aubergines sont en floraison et commencent à porter des fruits. La production se présente très bien avec des perspectives de bons résultats que nous pouvons espérer. Des pépinières de tomate ont bien poussées et dans une semaine le repiquage de ces plantes de tomates pourra commencer. Les jeunes qui y travaillent sont heureux de ces activités de contresaison qui les occupent et leur production fait déjà école et sert de modèle d’inspiration à d’autres jeunes du village. La Seule difficulté que nous rencontrons, c’est que d’autres jeunes du village sont venus couper les arbres de protection que nous avons laissé sur les berges du marigot, pour vouloir faire leur jardinage sur les rives du marigot. Nous nous sommes fait le devoir de les sensibiliser pour leur dire l’importance de la protection des berges en vue de la pérennisation de l’eau du marigot et aussi pour la protection contre l’érosion des sols cultivables, tel que cela avait déjà été enseigné par la formatrice lors de nos séminaires de formation en techniques de production agropastorale et maraichère et qui d’ailleurs nous avait encourager à planter des palmiers ou autres plantes sur les berges des marigots pour que l’eau reste le long des marigots même en saison sèche. Nous avons alors invités ces jeunes à ne pas déraciner les arbres et plantes qu’ils ont coupées, mais à les laisser repousser pour assurer la protection des berges du marigot, puisque c’est pour cette raison que nous avons laissé cette limite de protection entre notre jardin et le marigot, même si cette portion de terre fait partie de notre lopin de terre depuis les année 1982 où nous avons planté à l’époque des orangés qui n’ont pas survécus aux feux de brousse.

Sur le site du projet Wurodinisso, dans le jardin d’irrigation de système goutte à goutte, après la production et la récolte des courgettes, c’est maintenant la production du maïs qui est arrivé presqu’à terme. Nous avons pu y enlever du maïs frais, lors de notre visite de terrain le mercredi 6 et Jeudi 7 Avril 2016, de cette production, que nous avons grillés, sur des brises, et manger. C’était très délicieux de consommer ce maïs frais. Des légumes divers et des plantes de concombres (qui viennent de pousser) sont sur la partie où a été récoltés les courgettes.

C’est beau de voir toutes ses activités de culture maraîchère et de jardinage de contresaison.

Jardin d'aubergines près du marigot à Doufiguisso

Jardin d'aubergines près du marigot à Doufiguisso

Partager cet article

Repost 0
Published by Pasteur Samuel SANOU
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Pasteur Samuel SANOU
  • Le blog de Pasteur Samuel SANOU
  • : Ce blog est un repère de certaines actions humanitaires et de développement intégral, des oeuvres d'amour et de compassion et des évènements liés au ministère du Pasteur Samuel SANOU au Burkina Faso.
  • Contact

Recherche

Liens